Dans le cadre de la 12ème journée de Bundesliga, le Borussia Dortmund recevait la lanterne rouge Paderborn au Signal Iduna Park. A deux points du podium avant la rencontre, les hommes de Lucien Favre devaient absolument l’emporter pour se rapprocher de Mönchengladbach et faire oublier le camouflet reçu à Munich (0-4) face au Bayern. Mais tout ne se passait pas comme prévu pour le BVB. Dès la cinquième minute, Mamba ouvrait le score pour Paderborn, bien servi par Proger (0-1 5e). L’attaquant y allait de son doublé juste avant la pause et profitait d’une ouverture dans la profondeur de Zolinski pour ajuster Burki (0-2, 37e). Six minutes plus tard, Holtmann bien lancé sur la gauche par Collins assénait le coup de grâce (0-3, 43e).

Un premier acte catastrophique qui obligeait Lucien Favre à revoir ses plans et à faire entrer Thorgan Hazard et Hakimi (46e). Juste après la pause, Hakimi sur la gauche trouvait dans la surface Jadon Sancho qui d’une frappe tendue ne laissait aucune chance à Zingerle (1-3, 48e). Une réduction du score qui galvanisait Dortmund et Witsel dans les dernières minutes profitait d’un bon centre d’Hummels pour réduire le score de la tête (2-3, 84e). Le match s’emballait dans les ultimes secondes et le Borussia Dortmund renversait la situation. Sur la gauche, Sancho distillait un caviar pour Reus qui de la tête permettait au BVB d’égaliser (3-3, 90+3). Totalement métamorphosé, les joueurs du Borussia sauvaient peut-être la tête de Lucien Favre avec ce résultat nul.