Le 2 mai dernier, le Cercle Bruges (D1 belge) a décidé de limoger son entraîneur principal, Laurent Guyot, suite à la saison moyenne des Groen-Zwart, qui ont fini 13e sur 16 au classement de la saison régulière. Depuis, l’inrérim est assuré par l’assistant de Guyot, José Jeunechamps, en attendant la nomination d’un nouvel entraîneur principal.

Et comme l’indique Het Nieuwsblad, il se pourrait bien que ce soit un nouveau Français qui débarque à la tête du club brugeois, avec une probable arrivée de Valérien Ismaël. Ce dernier, notamment passé par Lens, Strasbourg et le Bayern Munich pendant sa carrière de joueur, a connu quelques expériences mitigées en tant qu’entraîneur, avec des débuts ratés à Nuremberg (en 2014), avant de connaître un peu plus de succès à Wolfsbourg (en 2016/2017). Actuellement libre de tout contrat, après un dernier passage sur le banc de l’Apollon Smyrnis (D1 grecque), Ismaël plaît aux dirigeants de l’AS Monaco, propriétaire du Cercle Bruges depuis 2017.