Cet été, à l’issue de son contrat avec le Paris SG, Dani Alves (36 ans) a décidé de rejoindre São Paulo à l’issue d’une Copa América remportée avec le Brésil et le brassard de capitaine de la Seleção. Un choix de carrière qu’il a expliqué au cours d’un entretien accordé à The Players’ Tribune, avouant qu’il avait également la possibilité de revenir dans deux de ses anciens clubs : la Juventus Turin et le FC Barcelone.

« J’ai dit à mon équipe que je ne voulais rien savoir du marché pendant la Copa América. Je savais que si j’étais bon lors de la Copa, les gens verront de quoi je suis encore capable. J’avais plusieurs options après le tournoi. Mais aucune ne m’offrait ce que je voulais : la stabilité pour lutter pour une place pour le Mondial 2022. La plupart des clubs pensent que j’ai une date de péremption. (...) Je cherchais un nouveau défi. J’ai eu la possibilité de revenir à la Juve. J’ai eu la possibilité, parce que je l’ai voulu, de retourner au Barça. Mais je ne prends pas mes décisions à la légère. Je me demande en quoi ce club fera de moi un meilleur joueur, un meilleur professionnel, un meilleur homme », a confié l’international auriverde, bien décidé à courir encore longtemps.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10