En équipe de France, la question du capitanat fait débat, et Laurent Blanc peine toujours à décerner le brassard à l’un de ses joueurs. S’il y en a un qui semble se frotter les mains de cette situation, c’est bien Patrice Evra, capitaine lors du dernier mondial.

« Ce n’est pas si facile que ça de remplacer Evra. Je n’ai rien à dire d’autre. Ce n’est pas à moi qu’il faut poser la question mais je le répète, ce n’est pas facile de me remplacer », a lâché hier le Mancunien en conférence de presse. Une maladresse qui pourrait contribuer à ternir davantage son image auprès des Français.