Ce matin, Noël Le Graët était l’invité de France Info. Le président de la fédération française de football a livré une sortie médiatique très remarquée, déclarant qu’il ne fallait pas arrêter les matchs de football en cas de chants homophobes. Personnage médiatique de Canal + et L’Equipe, ancien international français, Olivier Rouyer a réagi aux propos du big boss de la FFF, dans une interview accordée au Parisien. Le seul joueur français de renom à avoir rendu publique son homosexualité n’a pas caché son agacement.

« Comment peut-on raconter de telles conneries… Le Graët a pété un plomb. À croire qu’il n’était pas réveillé ce matin et qu’il n’a pas réfléchi à ce qu’il disait. Ça se résume à dire « sale noir » ou « sale arabe », c’est interdit ; mais « sale pédé », ça passe ! Faire ce distinguo est un pur scandale », a-t-il lâché, avant d’appuyer. « Le Graët va attiser le problème. Il souffle sur les braises. On essaie d’expliquer que l’homophobie est un délit comme le racisme et lui, il a l’air de dire « chantez des trucs homophobes, on ne fera rien ». Il est fou ! Je suis furieux de l’irresponsabilité de Le Graët. Je n’arrive pas à m’en remettre ». Olivier Rouyer a ensuite qualifié les membres de la LFP de « moins idiots », anticipant avec hâte la réunion organisée mercredi et à laquelle prendront part des dirigeants de clubs, des représentants de supporters et des d’associations de lutte anti-homophobie.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10