Dans l’œil du cyclone en Turquie après une affaire privée, Arda Turan risque gros. Si une peine de 12 ans de prison a déjà été requise pour port d’arme illégal et coups et blessures, son club, Istanbul Basaksehir a également réagi.

Par le biais d’un communiqué, l’écurie turque vient d’annoncer qu’elle se réservait le droit de prendre les dispositions légales au regard du contrat de l’international turc dans cette affaire. Elle l’a d’ores et déjà condamné à une sanction financière de l’ordre de 375 000€.