Après quelques années de test, la VAR est désormais bien implantée dans le monde du football. Les plus grands championnats l’utilisent, pour le meilleur et pour le pire. Et en Italie, la Fédération semble vouloir aller plus loin avec l’assistance vidéo à l’arbitrage. À travers un communiqué publié sur son site, la fédération italienne de football (FIGC) a expliqué son souhait d’utiliser le "challenge", comme au tennis par exemple.

De nombreux clubs de Serie A ont en effet envoyé leurs demandes à la fédération et cette idée semble être ressortie. Ainsi, les formations pourraient donc demander l’utilisation de la VAR concernant une situation spécifique, chose impossible aujourd’hui puisque seuls les arbitres peuvent décider. La FIGC souhaite également intensifier l’utilisation de la VAR lors des rencontres afin de réduire les erreurs d’arbitrage. Il va désormais falloir en parler à la FIFA.