Plus les saisons passent, plus la manne financière qui découle du football explose. Joueurs à des prix hallucinants, salaires exorbitants... Une situation qui déplaît fortement à Jürgen Klopp, qui craint que le ballon rond soit bientôt relégué au second plan, derrière les intérêts financiers.

« Quand j’étais en Allemagne, le Bayern disposait d’un "puits d’argent sans fond" de 100 millions de livres sterling. Sur le marché actuel, cela vous donne un défenseur central. Le marché a plus changé que ce à quoi je m’attendais. Je m’en tiens à ce que j’ai dit (en 2016, NDLR), (...) si nous en arrivons à un point où le football est uniquement une question d’argent et non de football, alors je m’en irais. Liverpool est un club ambitieux et si nous n’avions pas dépensé autant d’argent que les autres, nous ne serions pas en mesure de rivaliser », a confié sur ZDF l’entraîneur des Reds, visiblement écœuré.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10