Choc olympique ce soir à l’Orange Vélodrome de Marseille entre l’OM et l’OL. Un choc de haut de tableau entre une équipe phocéenne qui garde un dernier espoir d’accrocher l’Europe et une équipe rhodanienne qui se bat avec l’ASSE pour la troisième place qualificative pour la Ligue des Champions. Dans une ambiance de feu avec notamment des supporters qui multipliaient les banderoles cinglantes envers la direction du club marseillais, le match débutait sur un petit rythme et il fallait attendre la 11e minute pour assister à la première occasion par l’intermédiaire de Léo Dubois qui frappait à gauche des buts de Steve Mandanda avec un joli mouvement offensif. L’OM était à la peine, mais réagissait bien par l’intermédiaire de Lucas Ocampos qui déclenchait une lourde frappe en première intention vers la lucarne d’Anthony Lopes. Mais ce dernier boxait le ballon hors de ses buts (17e). Pourtant, l’OL ouvrait le score dès la 24e minute par Maxwel Cornet qui ajustait le portier marseillais après avoir récupéré une frappe sans danger d’Houssem Aouar. Malgré un spectacle relativement pauvre, Memphis Depay était à deux doigts de doubler la mise. Mais après avoir dribblé Mandanda, l’attaquant néerlandais plaçait une frappe enroulée au-dessus des buts du portier marseillais (41e). À la mi-temps, l’OL dominait presque logiquement une équipe de l’OM une fois encore décevante.

Au retour des vestiaires, Rudi Garcia faisait entrer Florian Thauvin en lieu et place du fantomatique Nemanja Radonjic et l’apport du champion du monde était immédiat. Après un bon centre pas bien négocié par Mario Balotelli (47e), Thauvin servait superbement Sakai qui se heurtait à l’excellent Anthony Lopes (48e). L’OM continuait à pousser et manque de peu l’égalisation par Luiz Gustavo (58e) puis Hiroki Sakai (61e). Au coeur d’une domination outrageuse des Phocéens, Duje Caleta Car se faisait surprendre et était expulsé pour avoir retenu Martin Terrier qui filait seul au but. Un vrai coup dur pour l’OM qui cravachait jusqu’ici pour égaliser. L’OL reprenait du poil de la bête et il fallait une belle parade de Mandanda sur une tête de Terrier pour éviter un second but lyonnais. Mais tout ceci n’était que parti remise remise puisque sur une superbe remise orientée de Tanguy Ndombelé, Moussa Dembelé fixait Luiz Gustavo et crucifiait le portier marseillais d’une belle frappe enroulée. La messe était dite et l’OM buvait le calice jusqu’à la lie puisque Maxwel Cornet s’offrait un doublé en venant battre très tranquillement en un contre un Steve Mandanda totalement abandonné par ses troupes. L’OL s’imposait finalement 3-0 et confortait sa troisième place au classement. Quant à l’OM, qui a définitivement dit adieu à la Coupe d’Europe, la fin de saison risque d’être bien longue.

Revivez le film de la rencontre OM-OL