Le Camp Nou offrait un match de prestige entre le FC Barcelone et le Borussia Dortmund ce soir. A domicile, les Catalans avaient l’occasion de se qualifier pour les huitièmes de finales en cas de succès. Le Borussia Dortmund pouvait de son côté faire un grand pas vers la qualification. Et ce sont les protégés de Lucien Favre qui s’illustraient les premiers avec un centre d’Achraf Hakimi sur la droite pour Nico Schulz. Sur sa ligne, Samuel Umtiti sauvait la maison blaugrana (2e). Une alerte certes mais le FC Barcelone montait tout doucement en puissance et cela conduisait à un but de Luis Suarez suite à une sublime passe cachée de Lionel Messi (12e). Sa réalisation était refusée pour un léger hors-jeu. Si Ousmane Dembélé retirait ses crampons et sortait sur blessure (26e), les Catalans parvenaient à prendre l’avantage. Lionel Messi décalait idéalement Luis Suarez qui fusillait Roman Bürki (1-0, 29e).

En tête, le FC Barcelone doublait même la mise dans les secondes qui suivaient. Suite à un une-deux avec Luis Suarez, Lionel Messi se présentait à l’entrée de la surface et ajustait le gardien d’un plat du pied (2-0, 33e). Assez facilement, l’équipe d’Ernesto Valverde contrôlait jusqu’à la pause. Au retour des vestiaires, les Blaugranas continuaient de pousser et Antoine Griezmann mettait en évidence Roman Bürki (46e). Si Julian Brandt testait d’une reprise de volée Marc-André ter Stegen (61e), Antoine Griezmann enfonçait le clou pour le Barça suite à un caviar de Lionel Messi (67e). Dortmund bien que vaillant buvait le calice jusque la lie et Lionel Messi trouvait même la barre transversale (75e). Cela servait d’électrochoc pour le BvB puisque Jadon Sancho réduisait l’écart d’une belle frappe de l’entrée de la surface (3-1, 77e). Intenable, l’Anglais passait même tout proche du triplé suite à un jeu à trois avec Mario Götze et Raphaël Guerreiro. Finalement, sa frappe venait mourir sur la barre transversale (87e). Avec cette victoire 3-1, le FC Barcelone se qualifie. Le Borussia Dortmund est de son côté troisième suite à la victoire 4-1 de l’Inter Milan contre le Slavia Prague.