Hier, la DNCG a publié un communiqué dans lequel le LOSC est pointé du doigt. « Réunie le 20 mai 2019, la Commission de Contrôle des Clubs Professionnels de la DNCG a pris la décision suivante concernant le LOSC LILLE METROPOLE. En application de l’Annexe 2 du Règlement de la DNCG, la Commission de Contrôle des Clubs Professionnels prononce à l’égard du LOSC LILLE METROPOLE une amende de 50.000 € pour communication erronée dans les informations adressées à la DNCG à l’occasion du contrôle juridique et financier du club. La Commission inflige par ailleurs une suspension de trois mois avec sursis de toutes fonctions officielles au Directeur Général du club, M. Marc INGLA. La sanction prend effet ce lundi 20 mai 2019. »

Ce mardi, les Dogues ont réagi via un communiqué de presse publié sur le site officiel du club. « Le LOSC a pris connaissance de la décision de la Commission de Contrôle des Clubs Professionnels de la DNCG qui a adressé au club une amende de 50 000€ pour une « communication erronée » dans certaines informations qui lui ont été adressées par le LOSC. La commission a infligé une suspension de trois mois avec sursis au Directeur Général du LOSC. À la lecture ce jour de quelques interprétations elles aussi erronées, le LOSC se voit contraint d’apporter quelques précisions quant au motif concret de cette décision. Le club précise ainsi que la DNCG a sanctionné et remis en cause, d’un point de vue documentation, deux prêts financiers octroyés par le LOSC à deux de ses joueurs. Le LOSC souligne que l’instance a considéré qu’une erreur avait ainsi été commise mais en aucun cas la DNCG n’a contesté ni le montant, ni la légalité de ces deux opérations. »

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10