Ce dimanche, Zinedine Zidane a mis le feu à son complexe Z5 à Aix-en-Provence à l’occasion de la finale de la Z5 Cup, la première édition de ce tournoi international de foot à cinq. Ouvert depuis 8 ans, ce complexe est devenu une référence dans les complexes de foot à 5. Derrière cette machine se dresse un homme, Medhi Zidane, qui n’est autre que le neveu du champion du monde 98 et triple vainqueur de la Ligue des Champions sur le banc du Real Madrid.

Interrogé par le site sans-filtre.fr, Medhi Zidane, qui n’a pas réussi à percer dans le football mais qui a joué en CFA, explique de manière très lucide sur le poids de s’appeler Zidane lorsqu’on travaille de près ou de loin dans le football. « Porter le nom Zidane m’a forcément ouvert des portes plus facilement. Mais concernant le foot, je ne pense pas que si j’avais été vraiment mauvais même avec le nom Zidane j’aurais pu jouer dans les clubs où je suis passé, notamment à Istres en réserve pro et au Pontet en CFA. Porter ce nom peut être difficile, car les gens attendent quelque chose de similaire à ce que faisait Zinédine. Je pense que c’est la même chose aujourd’hui pour ses fils. C’est normal c’est la référence que ces personnes ont en tête, mais il n’y aura qu’un seul Zinédine, un seul Enzo et un seul Mehdi Zidane. » Voilà qui est dit.

Retrouvez l’intégralité de l’article sur Medhi Zidane sur le site de nos confrères de sans-filtre.fr

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10