Selon une étude menée par l’organisateur d’événements pour l’industrie du football associatif, Soccerex, le Paris Saint-Germain est le club le plus puissant au monde. Une palme qui vient nommer le club à la surface financière la plus importante. Elle permet aux Parisiens, 2es l’an dernier, de détrôner Manchester City, premier en 2018 et 2019.

Les chiffres sont calculés selon 5 critères : le potentiel financier des joueurs et des installations immobilières, les actifs financiers, les investissements des propriétaires des clubs, mais également les dettes contractées par les clubs. Le club de la capitale a un indice de 5,32. Son poursuivant, City, pointe à 5,20 alors que le Bayern Munich complète le podium avec un chiffre de 3,89. Parmi les clubs français, l’AS Monaco gagne 2 places par rapport à l’an dernier et se situe au 20e rang. Une nette dégringolade est à signaler pour l’OL. 17e en 2019, le club présidé par Jean-Michel Aulas est désormais 26e.