Alors que les maillots third sont entrés dans l’air du temps depuis de nombreuses saisons, le Red Star a décidé de revisiter le concept. Le club de Seine Saint-Denis, qui évolue en National, a dévoilé sa version en faisant poser quelques-uns de ses supporters les plus emblématiques, torse nu avec l’étoile rouge du Red Star tatoué sur leur poitrine.

Le président du club audonien, Patrice Haddad, justifie le choix fort de cet anti-maillot Third : « Nous voulions envoyer un message fort à nos supporters et au monde du foot en général. Oui, nous sommes un club professionnel. Oui, nous évoluons, nous développons le club. Mais nous n’oublions pas pour autant les valeurs fondatrices qui sont les nôtres. C’est ça que raconte le Third. Comment être un club de foot en 2019, sans se couper de sa culture populaire. »