En ouverture de la dixième journée de Ligue 1, l’OGC Nice accueillait le Paris Saint-Germain à l’Allianz Riviera. Les Aiglons dans le dur depuis quelques journées, rêvaient de faire chuter un champion de France diminué avec les absences de Neymar et Idrissa Gueye notamment. Dès les premières minutes, Walter Benitez effectuait trois énormes parades sur des tentatives conjuguées de Kimpembe, Diallo et Choupo-Moting (3e). Les Parisiens ouvraient le score au quart d’heure de jeu. Meunier alertait Icardi dont la déviation lumineuse permettait à Di Maria de filer seul au but. El Fideo ajustait sans trembler Benitez (0-1, 15e). Sept minutes plus tard, le PSG réalisait déjà le break. Sur la droite, Meunier lançait dans la profondeur Di Maria qui d’un lob astucieux trompait Benitez (0-2, 22e).

Les Aiglons reprenaient espoir après l’heure de jeu. Burner sur la droite s’arrachait pour centrer, Marquinhos loupait sa remise de la poitrine, Dolberg en profitait pour remiser sur Ganago qui d’une belle frappe trompait Navas (1-2, 67e). Dans un temps fort, Nice devait rendre les armes suite aux expulsions successives de Cyprien (74e) et Hérelle (77e). Un tournant du match dont profitait le PSG. Sur la gauche, Di Maria réalisait un petit numéro et voyait son centre mal renvoyé par Dante. Le ballon revenait sur Kylian Mbappé dont la frappe ne laissait aucune chance à Benitez (1-3, 88e). Les hommes de Thomas Tuchel assénaient le coup de grâce sur un caviar de Mbappé pour Icardi qui poussait le cuir au fond des filets (1-4, 90+1).