Christophe Galtier (53 ans) hausse le ton. Alors que le LOSC avait l’occasion de monter sur la troisième marche du podium après la défaite de Rennes face à l’OM, vendredi (1-0), les hommes du technicien français se sont inclinés à Dijon (1-0, but de Julio Tavares, 47e) dans le cadre de la 20e journée de Ligue 1. Les Dogues ont pourtant évolué en supériorité numérique (expulsion d’Hamza Mendyl, 21e) pendant près de 45 minutes avant que Boubakary Soumaré ne voie rouge lui aussi (67e). Cela n’a pas aidé les visiteurs, qui se sont fait punir à la suite d’une longue touche dijonnaise. Un aspect sur lequel avait pourtant travaillé le staff lillois.

Les joueurs étaient donc prévenus, ce qui a eu le don d’agacer Christophe Galtier dans les vestiaires après la rencontre : « on perd contre des équipes de peintres, Amiens, Reims, Toulouse », pouvait-on entendre depuis les couloirs du stade Gaston-Gérard. L’ancien entraîneur de Saint-Étienne s’est ensuite excusé de ses propos avant de charger ses joueurs, en conférence de presse d’après-match, comme le rapporte L’Equipe :«  je sais que vous m’avez entendu, et quand je dis équipes de peintres, je m’excuse, c’est de la colère. Je parle d’équipes qui sont en train de se battre pour le maintien. Dijon, Amiens, Toulouse se battent pour le maintien. Et on a perdu à chaque fois de la même manière. Je m’excuse des propos que vous avez entendus car Dijon est une équipe qui tient la route. On s’est sabordés sur une touche, on s’est sabordés en ne sachant pas exploiter l’avantage à onze contre dix, on s’est sabordés en prenant un carton rouge (Soumaré). On s’est sabordés mais l’adversaire a fait en sorte de nous pousser à la faute. On a eu trop peu de détermination. Nos tirs étaient des passes à l’adversaire. On parle d’objectifs collectifs mais je crois qu’il y a beaucoup de joueurs qui ont des objectifs individuels. Ces joueurs-là iront sur le banc, point à la ligne. Ils se regarderont le nombril sur le banc ou en tribunes ». A Dijon, le LOSC a concédé sa 7e défaite de la saison à l’extérieur.