Hier soir, le New York Times a lâché une bombe en annonçant que Manchester City pourrait être exclu de la prochaine édition de la Ligue des Champions. Le média américain expliquait que l’UEFA avait remarqué des irrégularités, violant les règles du Fair-play financier de la part du club anglais. Celui-ci aurait surévalué des contrats de sponsoring. Muets jusque-là, les Sky Blues ont décidé de sortir du silence.

Dans un communiqué, Manchester City a expliqué être dans les clous du Fair-play financier avant de se montrer prêt à coopérer avec la Chambre de contrôle financier des clubs (CBCF) pour prouver sa bonne foi : « Manchester City FC coopère pleinement et de bonne foi avec l’enquête en cours du CFCB. La position du club dépend à la fois de l’indépendance du CFCB et de son engagement à respecter les règles de procédure. L’engagement pris par l’UEFA le 7 mars dernier est de ne faire aucun autre commentaire sur la question pendant que l’enquête est en cours. Le rapport du New York Times citant « des personnes familières avec l’affaire » est donc extrêmement préoccupant. Les implications sont telles que la bonne foi de Manchester City envers le CFCB est mal placée ou que le processus du CFCB est présenté de manière erronée par des individus soucieux de nuire à la réputation du club et à ses intérêts commerciaux. Ou les deux. »