L’hiver est chaud pour le Nîmes Olympique qui doit s’activer en coulisse pour essayer de relancer sa saison. Les Crocos sont actuellement avant-derniers du championnat grâce à une meilleure différence de buts que le Toulouse FC (-19 contre -20). Mais cela n’empêche pas les acteurs du club de tirer la sonnette d’alarme par rapport à une éventuelle relégation si les résultats restent similaires en deuxième partie de saison. Et la solution se nomme mercato comme le confirme l’entraîneur du club Bernard Blaquart dans les colonnes de l’Equipe.

« Sans un bon mercato, on n’y arrivera pas. On a besoin de joueurs qui nous apportent des certitudes, de joueurs qui comptent 100 ou 150 matches de Ligue 1 » a-t-il expliqué tout en essayant de rassurer tout le monde, « si on continue comme cela, on va droit dans le mur, résume l’entraîneur des Crocos. Mais je suis persuadé que les choses peuvent s’enclencher. Personne n’a lâché ».