Le Nîmes Olympique ne va pas bien. 19e de Ligue 1 à égalité de points avec le bon dernier Toulouse, le club gardois va devoir se bagarrer jusqu’au bout pour essayer de conserver sa place parmi l’élite du football français. En interne, il y a bien eu quelque remous également avec le départ, puis le retour l’été dernier, et à nouveau le départ en décembre de Laurent Boissier, le directeur sportif.

Ce dernier s’est livré au média local Objectif Gard pour exprimer les raisons de son départ. Il explique notamment que l’entraîneur Bernard Blaquart ne contrôle plus grand chose et n’hésite pas à le viser personnellement. « On a un chef de bateau, sans le citer, qui s’est transformé en une personne que je ne reconnais plus. Je suis fier d’avoir recruté Bernardoni, Ferhat, Duljevic, Deaux... Il pense que l’on joue au foot à sept. Moi, je pense qu’il n’y a plus d’entraîneur au Nîmes Olympique (…) Il s’est transformé. Le Nîmes Olympique n’appartient pas à Bernard Blaquart. » Les Crocodiles possèdent 5 points de retard sur Amiens dans la quête du maintien.