Arrivé cet été en toute fin de mercato, Moussa Dembélé prend ses marques entre Rhône et Saône. Dimanche soir, le buteur français a marqué le 118ème derby de l’histoire en claquant un but de la tête à la 95ème minute. Interrogé par Le Progrès, Florian Maurice, qui l’a fait venir, est revenu sur ce grand moment. « Oui. Il a mis son empreinte. Quand je pense que l’on parle encore de Jimmy Briand. Le but de Moussa restera dans l’histoire du club. Et je suis certain qu’il n’y aura pas que ça. C’était une grande joie ce but. Il en avait peut-être besoin, mais il ne doute pas. La preuve, Il a eu la première occasion, de la tête, sans la réussir. Mais derrière, il en a eu une et il l’a mise au fond. Ce coup de tête était fantastique. Il a un gros cou, et son coup de tronche est énorme ».Puis, il a loué les qualités de l’ancien joueur du Celtic. « Moussa, c’est simple, c’est l’attaquant type. Il a des qualités pour garder les ballons. Il peut jouer dos au but, il a un très bon jeu de tête. Moussa est attiré par le but, il marquera. Il est du prototype de joueur comme Gomis. Moussa est costaud, il va vite. Il sera un peu meilleur que Mariano dans un jeu combiné. Il a tout pour lui avec ce contrat de cinq ans. Moussa est un compétiteur, il s’accroche ».

C’est aussi un jeune joueur qui doit encore apprendre. « Il doit avoir cette capacité à faire des efforts, et pour moi faire encore plus dans sa capacité à se déplacer, même s’il l’a très bien fait sur ses 20-25 minutes de jeu à Saint-Etienne. Il est capable de progresser là-dessus. Ça il l’aura en enchaînant les matches. Il peut garder un peu plus le ballon dos au but, avoir plus de maîtrise ».Enfin, Florian Maurice est convaincu que le joueur va passer tranquillement la barre des 10 buts cette saison. « Il va les passer.. En jouant régulièrement il sera à 15-20 buts par saison. Il est complet devant le but, tête, pied gauche, pied droit, il fait des volées. Après il faut qu’il travaille. Il a une panoplie complète devant le but. A contrario de Mariano, il développera un peu plus de choses avec ses coéquipiers ».