À l’image de l’Olympique Lyonnais, l’Olympique de Marseille espère profiter du mercato pour dégraisser son effectif et ainsi réduire sa masse salariale. Concerné en premier lieu par cette politique, le très souvent blessé Julien Rodriguez n’entre plus dans les plans phocéens.

Interrogé par l’Équipe, Vincent Labrune s’en prend directement au défenseur : « Il ne peut plus jouer au plus haut niveau. Nous ne pouvons plus nous permettre de payer des joueurs qui ne peuvent pas jouer. Il ne reviendra pas, et s’il le faut, on entrera dans un conflit ». Sacrée mise au point.