Le derby de la Mersey qui met aux prises les deux équipes de Liverpool, le Liverpool FC (1er) et Everton (17e), nourrissait d’un intérêt particulier. Larges leaders de Premier League, les Reds ne voulaient pas égarer de points en chemin et poursuivre un début de saison exceptionnel. De leur côté, les Toffees voulaient relever la tête après un premier tiers d’exercice catastrophique. Le poste du coach portugais Marco Silva était notamment remis en cause. Et il ne fallait pas traîner puisque Divock Origi ouvrait rapidement le score. Bien trouvé dans la profondeur par Sadio Mané, l’attaquant belge effaçait Jordan Pickford d’un crochet sur la gauche et déposait la sphère au fond des filets (1-0, 6e). Un premier coup sur la tête des coéquipiers de Lucas Digne qui n’allait pas être le seul. Quelques minutes plus tard, Trent Alexander-Arnold ouvrait le jeu sur la gauche. Une merveille de ballon pour Sadio Mané qui contrôlait, fixait Djibril Sidibé et délivrait une passe en profondeur pour Xherdan Shaqiri. Le Suisse s’en allait battre le gardien adverse d’une frappe croisée sur la droite (2-0, 17e). Alors qu’on pensait qu’Everton allait tout doucement sombrer, Michael Keane remobilisait les siens. Suite à un centre venu de la droite et d’Alex Iwobi, le défenseur profitait d’une erreur de Dejan Lovren pour surprendre Adrian, titulaire à la place d’un Alisson Becker suspendu (2-1, 21e).

Tous les tirs cadrés se transformaient alors en buts et Divock Origi décidait de s’offrir un doublé. Suite à une longue ouverture de Dejan Lovren, le Belge s’intercalait dans le dos de la défense et venait crucifier Jordan Pickford d’un ballon piqué sur la droite du but (3-1, 31e). Très bon ce soir, Sadio Mané venait soigner ses statistiques. Le Sénégalais lançait sur la gauche Trent Alexander-Arnold qui remontait le ballon avant de redonner pour son partenaire devant la surface de réparation. D’une frappe limpide, Sadio Mané trompait la vigilance de Jordan Pickford sur la gauche (4-1, 45e). Extraordinaire, cette première période s’achevait par une action des Toffees. Sur la gauche, Bernard portait le ballon et trouvait au premier poteau Richarlison qui venait conclure d’une tête plongeante (4-2, 45e +3). Au retour des vestiaires, Everton décidait de pousser et Lucas Digne tentait un coup franc qui passait juste au-dessus des buts de Liverpool (52e). Mieux les Toffees obtenaient une nouvelle opportunité sur corner. Richarlison voyait sa tête terminer sa course dans les gants du gardien (61e). Gylfi Sigurdsson frappait fort ensuite et sa tentative était contrée en corner (79e). S’en suivait un contre pour Liverpool où Sadio Mané prenait l’avantage sur ses adversaires et se présentait seul face au gardien. Son tir croisé passait à droite du poteau de Jordan Pickford (81e). L’ancien Messin se présentait seul face au gardien de nouveau, mais il s’excentrait trop après l’avoir crocheté sur la gauche (84e). Son équipe aurait pu se faire surprendre dans la foulée, car Moïse Kean manquait de peu le cadre d’une frappe croisée à ras de terre (85e). Georginio Wijnaldum allait finalement poser la cerise sur le gâteau d’une lourde frappe croisée sur la droite (5-2, 90e). Le score final était alors de 5-2 pour Liverpool qui conserve son trône de leader avec huit points d’avance sur Leicester et onze sur Manchester City. De son côté, Everton se retrouve dix-huitième et relégable.