Le début de saison est complexe pour Paul Bernardoni (22 ans) et Nîmes, qui pointent à la 19e place en Ligue 1. La trêve hivernale permet de se changer les idées et le portier s’adonne à ses autres passe-temps, comme le Tour de France. C’est à ce sujet que le gardien, prêté par les Girondins de Bordeaux, a dû dressé un comparatif entre Ineos et le Paris Saint-Germain, dans une interview accordée au Parisien.

« La comparaison me va. Ineos n’aligne que des mecs ou presque capables de gagner un grand Tour. Le PSG, c’est pareil. Ça donne une impression de rouleau compresseur. Et encore un Thibaut Pinot peut les battre sur un Tour. Le PSG, sur un championnat, c’est autre chose », a-t-il expliqué.