En plus des résultats sportifs moyens de l’équipe première, l’entraîneur des Merengues, Santiago Solari doit gérer le cas Isco. Vexé de ne pas être considéré comme un titulaire, l’international espagnol semble être au fond du trou. une situation qui a forcément alimenté des rumeurs de départ. Interrogé sur la brouille entre les deux hommes, Sergio Ramos a préféré en rire.

« C’est compliqué, à Madrid tout le monde veut jouer et les choix de l’entraîneur sont difficiles à faire. Mais c’est Madrid et les sujets de discussions sont toujours : qui joue et ne joue pas, s’il manque ou non un numéro 9, qui jouera dans les cages... il faut donner de quoi manger à la presse sinon vous vous ennuyez », a-t-il déclaré dans des propos relayés par AS.