Les déclarations d’Hatem Ben Arfa, à l’issue de la rencontre face à Guingamp dimanche dernier (1-1), ont beaucoup fait parler, lui qui a indiqué qu’il « ne prend pas de plaisir » et a laissé entendre qu’il pourrait quitter le Stade Rennais cet été, alors que son contrat expire le mois prochain chez les Bretons.

Mais selon Le Parisien, qui a eu des contacts avec les dirigeants de Rennes, ces propos de Ben Arfa n’ont servi en réalité qu’à mettre la pression à la direction des Rouge-et-Noir, afin que le natif de Clamart obtienne un meilleur salaire. Pour le moment, Ben Arfa touche 360 000 € brut mensuels, et ses dirigeants ne semblent pas enclins à augmenter ses émoluments, ce qui pourrait inciter le milieu offensif à partir pour un autre club prêt à répondre à ses exigences salariales.