Battu par le Jiangsu Suning pour la signature de Roger Martinez en 2016, l’Olympique Lyonnais gardait des regrets de ce non-transfert. Dans Le Progrès, le principal intéressé est revenu sur cet épisode en expliquant que le projet lyonnais l’intéressait : « Lyon me suivait et j’avais parlé avec Lisandro Lopez, mon coéquipier et ami au Racing. Il m’avait dit beaucoup de bien de Lyon, du club et m’avait assuré que j’y serais bien. »

Finalement, les négociations se sont arrêtées là et le joueur est parti en Chine : « C’était un souhait pour moi de jouer dans un très bon club européen, mais les clubs ne se sont pas entendus financièrement. C’est comme ça faut aller de l’avant, être heureux où l’on se trouve. » Désormais à Villareal, le Colombien s’apprête a retrouver le club lyonnais jeudi pour les seizièmes de finale de Ligue Europa.