Dans la nuit du 19 octobre se déroulait un match de la 14e journée de Liga BBVA MX, le Deportivo Tiburones Rojos de Veracruz (19e) recevait les Tigres UANL (3e) d’André-Pierre Gignac. Dès le coup d’envoi, les joueurs de Veracruz ont décidé de protester et de ne peut pas jouer. En effet, la cause serait le non-paiement de leur salaire. Les titulaires sont restés immobiles sur le terrain pendant que les remplaçants se tenaient à l’extérieur de la surface technique.

Les coéquipiers de « DD » ont été informés de cette protestation qui devait durer trois minutes. L’entraîneur des Tigres, Ricardo Ferretti, n’était pas du même avis et a demandé à ses joueurs de jouer. En quatre minutes, Eduardo Vargas puis André-Pierre Gignac ont marqué sans aucune résistance. C’était d’ailleurs le 100e but de l’attaquant français dans le championnat mexicain, et son 113e sous le maillot des Tigres toutes compétitions confondues. Après 8 minutes, le match a enfin vraiment commencé sous les sifflets du public. Au final, les Tigres UANL ont remporté le match sur le score de 3-1.