Scénario complètement fou cette nuit à Monterrey. Alors que les Tigres d’André-Pierre Gignac étaient sur le point d’être éliminés en 8e de finale de la Ligue des champions Concacaf, un sauveur, nommé Nahuel Guzmán, le gardien de but du club mexicain, est venu sauver la patrie. Au match aller, les Tigres avaient été battus 1-2 par le club salvadorien d’Alianza. Et à la 94e minute, le score de cette rencontre était de 3-2 pour la formation de Monterrey. L’élimination était donc proche. Mais Guzmán a surgi au bout du temps additionnel sur un coup franc pour offrir la libération à son équipe (4-2).