Le constat est terrible. Suite aux longues blessures de Luis Suarez et d’Ousmane Dembélé, le FC Barcelone n’a plus que trois attaquants pour terminer la saison : Lionel Messi, Antoine Griezmann et Ansu Fati. L’effectif était déjà très juste, et les départs de Carles Pérez à la Roma et d’un Abel Ruiz, qui aurait pu être une solution à Braga, ont enlevé les quelques cartouches qui restaient à un Quique Setién condamné à faire du bricolage. Une question se pose donc : que peut faire le FC Barcelone suite à cette terrible nouvelle ?

Tout porte à croire qu’il pourra recruter un joker. La règlement de la Fédération Espagnole de Football autorise le remplacement d’un joueur blessé pour une durée d’au minimum cinq mois à une condition : que le joueur recruté soit actuellement sans contrat ou qu’il évolue en Liga. Le FC Barcelone peut donc aller piocher un joueur offensif en Espagne, mais au-delà des règles en vigueur, cela s’annonce très compliqué en raison des limitations financières que connaît le club actuellement. Une marge de manœuvre limitée qui l’a déjà empêché de se renforcer cet hiver. Selon les différents médias catalans, le club compte bien passer à l’attaque.

Le joueur recruté - s’il y en a - ne pourra pas jouer en Europe

Les publications espagnoles ne se privent d’ailleurs pas pour envoyer une valse de noms, où on retrouve notamment Cristhian Stuani (Girona), Willian José (Real Sociedad), Kevin Gameiro (Valence) ou Loren (Betis). Autre possibilité, celle de faire monter des joueurs de l’équipe réserve. Le Barça B compte notamment dans ses rangs Rey Manaj, un attaquant albanais recruté cet hiver, ou encore Álex Collado, joueur de couloir formé à La Masia qui est déjà dans les petits papiers de Quique Setién et qu’on a pu voir face à Valence. Kike Saverio et le Japonais Hiroki Abe, autres joueurs offensifs, pourraient aussi être des solutions.

Et il faut aussi signaler qu’un joueur recruté ne pourrait pas disputer la Ligue des Champions puisque c’est hier à minuit que la période d’inscription des joueurs pour la compétition s’est fermée. Les joueurs de l’équipe B cités plus haut eux sont déjà inscrits sur les différentes listes pour LDC et sont donc à disposition de Quique Setién. Autant dire que les options de ce dernier sont donc assez limitées pour le moment, et qu’il y a de fortes chances qu’on se retrouve par exemple avec un Arturo Vidal aux avant-postes à plusieurs reprises d’ici la fin de saison...