L’Olympique Lyonnais s’est décidé à accélerer sur le mercato hivernal. L’OL a enregistré l’arrivée de Karl Toko Ekambi en prêt en provenance de Villarreal et s’est mis d’accord avec Le Havre pour le transfert de Tino Kadewere, mais qui restera en Normandie jusqu’à la fin de saison. Mais les penseurs rhodaniens sont à la recherche d’un milieu de terrain. C’était une priorité pour les dirigeants de l’OL et, bien qu’un peu oubliée à un moment, cette option est revenue sur le devant de la scène.

Nous vous annoncions en exclusivité l’enchaînement d’offres concernant Bruno Guimarães, milieu de terrain du Club Athletico Paranaense. Ce mercredi, les Rhodaniens avaient même trouvé un accord de principe avec leurs homologues brésiliens sur un montant de 25 M€, avec un pourcentage à la revente de l’ordre de 20%. Le joueur de 22 ans, lui, ne s’était pas mis encore d’accord avec la formation entraînée par Rudi Garcia, mais un contrat de quatre ans l’attend entre Rhône et Saône.

Renan Lodi dans la manche de l’Atlético

Tout va bien ? Non pas vraiment. Car si on en croit les informations en provenance du Brésil et de Globoesporte notamment, l’Atlético Madrid pourrait venir jouer un très mauvais tour à l’équipe qui affrontera la Juventus Turin en huitièmes de finale de la Ligue des Champions prochainement. En effet, les Matelassiers sont revenus dans la course à la signature de Bruno Guimarães et disposent d’un atout non négligeable dans leur manche.

Selon le média auriverde, depuis l’achat de Renan Lodi en 2019, les Colchoneros disposent d’une priorité d’achat concernant le joueur de la sélection olympique du Brésil, dont Sylvinho est l’ancien entraîneur. Il suffirait donc aux pensionnaires du Wanda Metropolitano de mettre la même somme que l’Olympique Lyonnais sur la table pour rafler la mise, si le joueur décide de rallier l’Espagne. La fin de ce feuilleton approche, mais il risque d’y avoir encore quelques petits épisodes.