Le grand attaquant, c’était lui. Hier soir, dans son antre de Geoffroy-Guichard, Wahbi Khazri a livré une solide prestation face à l’Olympique de Marseille. Intenable et dans tous les bons coups, le Tunisien n’a pas ménagé ses efforts face aux Phocéens. À la 27e, Loïs Diony centrait au point de pénalty pour l’ancien Bordelais, bousculé par Maxime Lopez. Alors que les Verts réclamaient un pénalty, l’arbitre, qui avait fait appel à l’assistance vidéo, a décidé de rester sur sa première décision. D’ailleurs, Rudi Garcia demandait un carton pour le Tunisien de l’ASSE. Ce qui a fait rire Jean-Louis Gasset, mais beaucoup moins son adjoint Ghislain Printant. Les deux bancs se sont invectivés. En deuxième période, l’Aigle de Carthage a continué à empoisonner la vie des Marseillais. Et cela a fini par payer.

Lancé par Selnaes, Khazri, encore lui, accélérait dans la surface avant de se faire percuter par Steve Mandanda (56e). Annoncé hors jeu dans un premier temps, Khazri a ensuite bénéficié d’un pénalty accordé après une longue attente et l’utilisation de la VAR. Il s’est chargé de le transformer (1-1) avant d’offrir la victoire aux siens grâce à une frappe lourde qui a trompé Steve Mandanda (2-1, 89e). Sorti à la 90e et remplacé par Polomat, il a été ovationné par le Chaudron. Et cela était bien évidemment mérité. Malgré cette belle prestation, le principal intéressé n’était pas pourtant pas totalement satisfait. « Je n’ai pas fait un bon match. Je marque deux buts, c’est ce qu’on me demande. Il faut saluer le travail de l’équipe qui n’a pas lâché, la prestation de Ruffier qui nous a permis de rester dans le match. Le public nous a permis de nous surpasser ».

Khazri, l’atout offensif numéro un des Verts

Comme son joueur, Jean-Louis Gasset n’a pas voulu trop en faire. L’entraîneur de l’ASSE a salué la victoire de son groupe tout en ayant une pensée pour le Tunisien. « Je dis merci à l’équipe, merci au public ! Wahbi Khazri est le dernier maillon de la chaîne et ce soir il a très bien fait son travail en finissant devant le but mais il n’est pas le seul que l’on doit remercier. Il faut aussi dire merci à Stéphane Ruffier, Loïc Perrin et Yann M’Vila. La majorité de l’équipe a bien travaillé ». Élu homme de ce match par la Rédaction FM avec la note de 7,5, Wahbi Khazri, meilleur buteur des Verts, a marqué ses onzième et douzième but de la saison face à l’OM (1 passe décisive) en 19 matches toutes compétitions confondues. Il en est même à 7 buts lors de ses 6 derniers matches (il a marqué à chaque fois).

Un bilan plus qu’honorable pour la recrue estivale stéphanoise. Interrogé à ce sujet en zone mixte, le buteur des Verts n’a pas voulu trop en faire. « C’est bien, je bosse, je suis content. Je me donne les moyens. J’ai aussi beaucoup d’aide autour de moi pour me mettre dans les meilleures dispositions. Yann (M’Vila) qui me met un super ballon sur le premier but. Romain, qui fait un appel sur le second, qui me permet de recevoir le ballon. C’est le travail de toute l’équipe qu’il faut saluer. Je suis à un poste où il faut être efficace. J’essaye de l’être ». Le danger numéro 1 de l’ASSE aura l’occasion de montrer encore la voie aux siens dès dimanche lors du derby face à l’OL. Une équipe contre laquelle il n’avait pas réussi à marquer lors du match aller.