Cette 4e journée de Ligue 1 se poursuivait ce soir sur 4 pelouses. Il y avait d’abord le déplacement de Montpellier à Nantes qui pouvait être intéressant pour la première partie de tableau. Quatre jours après sa victoire face à l’OL, le MHSC s’est montré beaucoup moins inspiré face à une équipe de Nantes évoluant sans Rongier, en instance de transfert vers Marseille. Lafont doit s’employer à une seule reprise face à Laborde (41e) et c’est à peu près tout. Solides et sérieux, les Canaris finissaient mieux ce match, et alors que l’avenir de Rongier est sur toutes les lèvres à Nantes, c’est le capitaine du soir Abdoulaye Touré qui marquait l’unique but de la rencontre à la 84e pour une victoire 1-0. Comme un symbole.

On se dirige maintenant à Toulouse qui recevait Amiens. Dans ce duel entre deux candidats annoncés à la lutte pour le maintien, on a assisté à une rencontre plutôt séduisante. Les visiteurs faisaient d’ailleurs une meilleure impression en première période. Reynet sortait même un arrêt XXL dès la 4e minute de jeu. De l’autre côté du terrain, Boisgard n’était pas loin d’ouvrir la marque juste avant la pause (45e+2), annonçant la future domination toulousaine. Car la différence s’est faite durant le second acte grâce à un formidable but de Makengo (50e) et un second inscrit par Koulouris (59e). Avec cette victoire 2-0, le TFC peut remonter un peu au classement et se retrouve désormais à la 6e place.

Angers prend la 3e place

Aux Costières, Nîmes a enfin offert une première victoire dans ce championnat à ses supporters. Et en plus il y avait la manière. Les Crocos n’ont eu aucun mal à battre une faible équipe de Brest, qui nous avait habitué à mieux durant les semaines précédentes. Les Bretons ont craqué dès les premiers instants de la rencontre sur un but magnifique signé Ferhat (2e) après une course de 60 mètres. Secoués de toute part, les Brestois prenaient l’eau et devaient seulement leur salut par le manque de réalisme adverse (4e, 7e, 21e, 24e). Le break venait finalement de Valls peu de temps après (33e). Les changements de Dall’Oglio à la pause ont fait un peu de bien mais ça n’était pas suffisant, et Nîmes s’impose finalement 3-0 grâce au retourné de Denkey (90e+4) en fin de rencontre.

On termine à Angers qui réalise une nouvelle belle opération en battant Dijon 2-0. Dominateur, le SCO a en plus pleinement profité de grosses erreurs bourguignonnes. Car si Alioui (29e) n’a pas su profiter de la plus belle occasion angevine, c’est la défense du DFCO qui a offert les buts. Après une première mésentente (46e), Muzinga trompait Runarsson en voulant remiser de la tête (50e). Angers n’en demandait pas temps. Et même si Baldé a manqué la balle d’égalisation en frappant en force (63e), El-Melali a scellé le sort de ce match en profitant de ce ballon abandonné suite à une tête sur la barre de Bahoken (71e). Avec ce troisième succès en quatre matches, Angers est 3e.

Les résultats du soir :

Nantes 1 - 0 Montpellier : Touré (84e).

Toulouse 2 - 0 Amiens : Makengo (50e), Koulouris (59e).

Nîmes 3 - 0 Brest : Fehrat (2e), Valls (33e), Denkey (90e+4).

Angers 2 - 0 Dijon : Muzinga (550e csc), El-Melali (71e).

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10