Le héros du derby. Hier soir, Moussa Dembélé a enfilé son costume de sauveur à l’occasion du choc entre l’AS Saint-Étienne et l’Olympique Lyonnais au stade Geoffroy-Guichard. Entré en jeu à la 57e minute, l’attaquant tricolore a tenté de peser sur la défense stéphanoise. Après une première tentative manquée à la 94e minute, l’ancien joueur du Celtic Glasgow a saisi une nouvelle opportunité en claquant une tête gagnante entre Perrin et Monnet-Paquet à la 95e. Une tête imparable que Stéphane Ruffier n’a pas pu empêcher de rentrer. Dembélé inscrivait le but de la victoire 2 à 1 pour son premier derby dans le Chaudron.

Les Lyonnais exultaient et sautaient tous sur le jeune homme âgé de 22 ans dans un stade KO debout. Après la rencontre, Moussa Dembélé était forcément sur un nuage. Si le Français n’a pas souhaité s’arrêter en zone mixte auprès des journalistes, il a tout de même accepté de se confier à Canal+ une fois le match terminé. « On sait qu’on a une meilleure équipe que Saint-Étienne, c’était à nous de montrer plus de jeu. Il y a beaucoup de joie. C’était important de gagner, on n’était pas en réussite ces derniers temps et prendre les trois points ce soir, c’est important. Il y a toujours la pression du derby, mais on a pris du plaisir et les 3 points. On a répondu présent par rapport aux dernières semaines ».

Deux entrées, deux buts

Effectivement, le joueur acheté 22 millions d’euros après le départ de Mariano Diaz et dont la dernière titularisation en L1 remontait au derby aller (23 novembre, 1-0) a parfaitement répondu aux attentes de Bruno Genesio en jouant le rôle de supersub. « L’objectif de sa rentrée, c’était justement d’amener plus de puissance, plus de poids devant ». Un choix gagnant de la part de l’entraîneur lyonnais qui a ajouté : « Moussa, ça fait deux matches de suite qu’il entre et qu’il marque ». En effet, il avait déjà été décisif lors de son entrée en jeu cette semaine à Toulouse. Il avait permis à son équipe de se relancer grâce à son but, avant que Nabil Fekir ne finisse le travail sur coup franc (2-2). Hier soir, les rôles se sont inversés. Le capitaine lyonnais a égalisé sur pénalty avant que Moussa Dembélé ne crucifie les Verts à la 90e+5.

Un but qui n’est pas sans rappeler celui marqué par Jimmy Briand de la tête à la 90e+3 lors du derby ASSE-OL de la saison 2013-14 (novembre 2013). C’est donc plus qu’un but au final pour l’actuel numéro 9 des Gones qui entre dans l’histoire des derbies et permet aux siens de prendre aussi la troisième place de L1. Il devient également le co-meilleur buteur de l’OL en L1 avec 6 réalisations (à égalité avec Fekir, Aouar et Traoré). Toutes compétitions confondues, il en est à 8 buts en 23 apparitions. Si son adaptation se passe en douceur, Moussa Dembélé a répondu présent quand Bruno Genesio a fait appel à lui lors des derniers matches. Il aura peut-être l’occasion d’enchaîner, cette fois-ci dans la peau d’un titulaire, à l’occasion des deux déplacements à Amiens cette semaine. De quoi montrer qu’il est bien plus qu’un supersub !