Rattraper à Nîmes les points perdus à domicile contre Lille. Voilà l’objectif de l’Olympique Lyonnais pour la 17e journée de Ligue 1. Trois jours après avoir déçu dans les grandes largeurs au Groupama Stadium, l’OL doit en effet se racheter, et tenter de relancer une série positive, si chère à Rudi Garcia. Pour cela, l’entraîneur devrait procéder à un turnover par rapport au onze aligné mardi soir. Si la présence d’Anthony Lopes ne fait aucun doute dans les cages, la ligne défensive présente des changements.

La prestation médiocre, voire pire, de Marcelo contre Lille pourrait pousser Rudi Garcia à aligner Joachim Andersen aux côtés de Jason Denayer. Sur les côtés, pas de prise de tête car pas de choix. Dubois et Koné sont blessés, Marçal est forfait, on retrouvera donc Tete à droite, et Rafael à gauche. Dans l’entrejeu, du changement aussi avec la possible titularisation de Maxence Caqueret, une semaine après sa première à Strasbourg. Il devrait épauler Thiago Mendes, ce qui ferait souffler un peu Lucas Tousart.

Reine-Adelaïde sur le banc, Aouar de retour ?

Devant, Moussa Dembélé devrait retrouver une place de titulaire en pointe, avec cette fois-ci Memphis Depay en soutien. Aouar pourrait être aligné côté gauche et Bertrand Traoré à droite. Principale victime de ce turnover : Jeff Reine-Adelaïde, qui venait d’enchaîner trois fois 90 minutes. Pour l’OL, il s’agira de ne pas se rater face à un adversaire en pleine crise. Nîmes n’a en effet plus gagné en Ligue 1 depuis le 21 septembre dernier et vient d’encaisser un 6-0 à Bordeaux. L’entraîneur Bertrand Blaquart devrait revenir à son schéma tactique privilégié en 4-4-2, avec Ripart et Denkey en pointe.

Sur les ailes, on retrouverait Philippoteaux et Ferhat, et le duo Valls-Fomba dans l’axe du milieu de terrain. En défense, on peut s’attendre à du grand classique avec la charnière Briançon-Martinez, avec Paquiez à droite et Miguel à gauche, pour protéger Paul Bernardoni. Nîmes, dont les deux seuls succès en Ligue 1 cette saison ont été acquis à domicile, espère bien retrouver le goût de la victoire !