Idrissa Gueye (29 ans) est du voyage pour affronter le Stade Rennais (match à suivre en live commenté sur notre site à 21h). C’est sa première avec le PSG. Arrivé en début de semaine après des vacances décalées suite à sa participation à la Coupe d’Afrique des Nations, le Sénégalais ne devrait sûrement pas être titulaire en Bretagne. Tuchel fera sans doute confiance à son duo Verratti-Marquinhos comme la semaine dernière face à Nîmes. Il faudra sans doute un peu de temps avant de voir l’ancien d’Everton démarrer une rencontre. En retard sur sa préparation physique, il lui faudra également trouver les connexions avec ses nouveaux partenaires. Tuchel semble lui heureux d’avoir un joueur de ce profil dans son effectif, comme il l’a déclaré en conférence de presse ce samedi, expliquant au passage l’utilisation qu’il comptait faire de son nouveau joueur.

« Il parle français et anglais, il peut parler avec tout le monde. Il est un gars très poli et très humble donc c’est vraiment très facile pour son intégration. Il doit encore s’adapter à notre style, à nos entraînements. Tout ça, c’est nouveau pour lui. C’est nécessaire de lui donner le temps de s’adapter. Il est attentif. C’est bien qu’il soit avec nous. C’est un peu tôt pour lui aussi mais avec les blessés, ça lui donne la possibilité de faire le vol avec nous (à Rennes, ndlr). Il peut jouer six et il peut jouer avec un double-six ou en huit. Pour moi, c’est un six, qui récupère des ballons, libère des espaces. C’est son profil. Ce sont des choses que nous attendons de lui », a envoyé le technicien allemand. Mais fera-t-il régulièrement partie du onze de départ ?

Gueye doit mettre en avant ses qualités

Malgré l’arrivée de l’international sénégalais, Tuchel semble vouloir s’appuyer sur Marquinhos, dont l’évolution au milieu le satisfait. Partant de ce postulat, et même si les nombreux matches dans la saison amèneront l’ancien coach du BvB a varié ses plans et ses compositions de départ, il pourrait installer le Brésilien, en plus d’un ou deux autres joueurs. Le recrutement d’Abdou Diallo va également dans ce sens, d’autant qu’il y a déjà de nombreux défenseurs centraux dans l’effectif parisien (Diallo, Thiago Silva, Marquinhos, Kimpembe, Kehrer, voire Mbe Soh). « Maintenant, Marquinhos est habitué, il est dans le confort. Il a gagné en confiance. Au début, il a dit : "non, je suis défenseur central, je suis habitué à jouer là et pas en six". Mais maintenant il se sent bien et il aime jouer là. Il peut avoir de l’influence sur le match. C’est bien pour lui et pour nous. On peut voir maintenant son potentiel incroyable. Il peut jouer défenseur central et six au même niveau. Il n’a pas de limite », concède un Tuchel décidément fan du Brésilien.

Mais alors dans ce contexte, que faire d’Idrissa Gueye ? Il va devoir s’intégrer alors que la concurrence est devenue importante dans l’entrejeu entre les présences d’Herrera, Paredes, Verratti et même Draxler. « Ils sont différents de Gueye. Il y a aussi Paredes qui est très fort avec le ballon. Leo (Paredes, ndlr) sait accélérer le jeu. Marquinhos, il est très complet, il court beaucoup, prend des ballons de la tête, il est fort dans les duels, il joue entre les lignes. Il est très attentif. Avec Idrissa, il faut attendre un peu. Il n’est pas défenseur central mais a le profil d’aider les autres en récupérant le ballon. On doit attendre. Je ne connais pas les limites d’Idrissa car il est là depuis une semaine. Il faut attendre pour connaître ça. » Le temps comme éléments de réponse. Voilà la clé pour le nouveau parisien qui va devoir faire mettre les qualités que les autres n’ont pas pour se faire une place dans cet effectif pléthorique.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10