Une deuxième titularisation consécutive en Ligue 1, ce qui ne lui est pas arrivé souvent cette saison, trois passes décisives et des gestes de classe : Javier Pastore n’avait rien du joueur démobilisé dépeint la semaine précédente lors du match face à Saint-Étienne. Impliqué et inspiré face à l’AS Monaco, il a régalé ses partenaires et le public lors de la large victoire 7-1. Et forcément, cela donnait du baume au cœur aux fervents admirateurs de l’Argentin, qui craignent de le voir partir à l’issue de la saison.

Déjà très proche du départ lors du mercato hivernal, où lui-même avait affirmé ses envies d’ailleurs, il semble aujourd’hui moins certain de vouloir changer d’air même s’il ne sait toujours pas quelle est la position du club à son sujet, comme il l’a confié en zone mixte. « Je ne sais pas. J’ai encore un an de contrat, on va voir avec le club ce qu’on va faire. Mais on n’a pas encore parlé », a-t-il expliqué, avant d’assurer se sentir toujours bien au PSG. « Oui, ça c’est sûr, ça fait toujours plaisir de jouer ici, avec cette équipe, de gagner des titres. Tous les titres que j’ai gagnés, c’est avec ce club. Alors, ça me touche beaucoup. »

Javier Pastore a poursuivi, quelques secondes plus tard, en éclaircissant un point important. Il n’a pas forcément besoin qu’on l’envisage comme un titulaire incontournable pour rester au sein du club de la capitale. « Je ne sais pas si je vais rester ou pas. J’ai besoin d’entendre des choses claires de la part du club, de la part de l’entraîneur, que ce soit Emery ou quelqu’un d’autre. J’ai besoin d’avoir les choses claires. Si on me dit : "tu vas rester pour être remplaçant", et que je reste, je suis conscient de ce que je vais faire et je serais à 100 % comme remplaçant. Ou titulaire, on ne sait pas. Si tout est clair, on décidera la meilleure chose pour le club et pour moi, ce n’est pas seulement pour le joueur », a-t-il précisé. Pastore attend un discours honnête de la part de ses dirigeants, mais il devra aussi attendre la nomination du futur entraîneur...