Si Thomas Tuchel avait préparé son plan pour Manchester United, c’est râpé. La sortie d’Edinson Cavani sur blessure peu avant la mi-temps de la rencontre entre le PSG et Bordeaux n’incite absolument pas à l’optimisme. Car cela ressemble à une blessure musculaire, qui ne sera pas résorbable d’ici le match à Old Trafford prévu mercredi soir. Et pour l’entraîneur allemand, c’est un gros coup dur, lui qui avait instauré, de manière assez régulière un 4-4-2 avec Mbappé et Cavani en pointe pour animer l’attaque parisienne en l’absence prolongée de Neymar.

Désormais, c’est possiblement sans Cavani que le PSG s’avancera à Manchester et cela chamboule forcément les plans du coach allemand, qui pensait s’être mis à l’abri de mauvaises surprises en ne prenant pas dans son groupe pour affronter Bordeaux Di Maria, Draxler, Marquinhos, Kehrer et Bernat. En attendant de connaître la nature exacte de la blessure de Cavani, Tuchel est revenu sur le retour de Marco Verratti, qui a joué une heure au Parc des Princes. Et a glissé une information de taille.

« Nous sommes très heureux que Marco soit revenu, il a la qualité comme on a pu le voir aujourd’hui. Quand il est sorti, ça a été difficile de contrôler le match. Normalement, c’est super difficile de rejouer quand tu as été blessé comme Marco. Il a joué pendant 60 minutes. Je ne sais pas si c’est possible de jouer encore à Old Trafford contre Manchester United après trois jours. Mais dans notre situation, peut-être que c’est nécessaire qu’on essaye. On doit décider demain. On doit attendre l’avis de Marco mais je le connais, si je lui demande il peut jouer demain. On doit attendre l’avis du docteur et des kinés si c’est possible. » La présence de Marco Verratti sur la pelouse à Old Trafford est donc encore très incertaine. Ce qui serait une nouvelle épine dans le pied de Tuchel, bien obligé de composer avec les absences.

Place au plan D

A-t-il déjà réfléchi à un plan B sans Neymar, Cavani et Verratti ? Il a préféré en sourire. « Mais il y a beaucoup de plans B, sans Neymar, peut-être sans Marco, peut-être sans Edi, nous avons un plan D ! Je ne peux pas penser à autant de plans en avance. On doit analyser Manchester, on doit rester confiants et calmes. Normalement, et mon avis est absolument clair, pour le match contre Manchester, tu as besoin de tes joueurs clés, avec confiance, expérience, qualité. Des joueurs qui sont habitués à jouer ces matches, ces grands matches, à gérer la pression. Mais si deux ou trois joueurs clés ne sont pas là, c’est notre responsabilité de trouver des solutions. C’est super difficile. Si on joue avec notre meilleure équipe, c’est un grand défi. S’il nous manque beaucoup de joueurs clés, c’est plus grand encore. Mais mardi on va être prêt, je pense. »

Tuchel ne se cache donc pas derrière les multiples absences, craintes ou confirmées, pour préparer le terrain en vue d’une prochaine désillusion face à Manchester United. Mais il sait qu’il va devoir trouver des solutions viables pour faire oublier l’impact de ces joueurs-là. Sans Cavani, le 4-4-2 mis en place dernièrement pourrait être rangé dans les placards, au profit éventuellement d’un 4-2-3-1 avec Mbappé seul en pointe. Ce n’est pas la prestation de Choupo-Moting face à Bordeaux qui devrait inciter Tuchel à le titulariser avec l’international français dans l’axe de l’attaque...