Un nouveau départ. Ce mercredi au Groupama Stadium de Décines, le Stade Rennais voulait entamer une nouvelle ère après le départ de Sabri Lamouchi. Cette rencontre était d’autant plus importante pour Hatem Ben Arfa. Arrivé libre cet été après plus d’une année sans jouer au Paris Saint-Germain, il affrontait son ancien club, l’Olympique Lyonnais. Une écurie où d’ailleurs il aurait bien aimé revenir cet été. Mais finalement, HBA a atterri en Bretagne où il a disputé 12 matches depuis sa signature. Le temps pour lui d’inscrire 3 buts. Pour son treizième match officiel sous le maillot rennais, Ben Arfa a donc croisé le fer avec Lyon.

Et face aux Gones, l’ancien de la maison s’est distingué de bien des façons. Si tout n’a pas été parfait, il a eu plusieurs gestes bien inspirés, comme lorsqu’il a éliminé 4 adversaires à la 61e avant d’être stoppé par Marcelo. C’est lui qui à la 36e a réalisé une superbe passe dans le dos de la défense lyonnaise pour Ismaïla Sarr. Mais son coéquipier, seul face à Anthony Lopes, a frappé largement à côté du cadre gêné par le retour de Jérémy Morel. À la 41e, HBA a réalisé un numéro en solo en éliminant plusieurs adversaires avant de tromper Lopes d’une frappe dans le petit filet opposé. Un but sublime à la Ben Arfa, qui a démontré toute la classe et son talent.

Le public lyonnais n’a pas aimé la célébration de HBA

Mais le Rennais s’est ensuite distingué en allant célébrer son but devant le virage nord et les Bad Gones. Ce geste d’un ex-pensionnaire de la maison OL n’a pas été du tout apprécié. Le footballeur âgé de 31 ans a été sifflé, hué voire même parfois insulté par le public rhodanien. Quelques projectiles ont même été envoyés dans sa direction. Quoi qu’il en soit, le joueur, auteur de son quatrième but de la saison, reste sur une série de deux buts lors de ses deux derniers matches de Ligue 1. Très attendu par les journalistes après la rencontre en zone mixte, Hatem Ben Arfa, qui affichait un grand sourire, n’a pas souhaité s’exprimer. Mais d’autres l’ont fait pour lui. C’est le cas de Clément Grenier.

« Le but était très important pour nous. Sa prestation a été à son niveau. C’est ce qu’on attend d’Hatem. Après sa célébration, ça ne me regarde pas. Mais ce qui était important, c’était d’avoir le bon état d’esprit et qu’on tire dans le même sens. Mais évidemment, son but nous fait énormément de bien ». Son entraîneur Julien Stéphan a, lui, mis l’accent sur le collectif tout en reconnaissant le talent de son joueur. « J’ai compté sur un groupe de 18 joueurs. Hatem a été décisif. Il a marqué, il a fait un grand match. Mais il a fait un grand match comme l’ensemble des joueurs qui ont participé à cette rencontre. (...) C’est un joueur de talent. Mais on a un certain nombre de joueurs de talent dans l’équipe. Bravo à tout le monde pour le match de ce soir et rendez-vous samedi pour le match contre Dijon ». L’occasion pour HBA de poursuivre sa belle série en L1 !