« On a des nouvelles concernant Toko Ekambi et ce ne sont pas des bonnes nouvelles. Ce sont des nouvelles ». Présent ce mercredi au Groupama Stadium lors de la cérémonie des vœux 2020 de l’OL, le président Jean-Michel Aulas en a profité pour faire le point sur le dossier Karl Toko Ekambi. Toko Ekambi, c’est la première cible officielle de l’Olympique Lyonnais sur ce mercato hivernal, alors que le club rhodanien souhaite recruter dans le secteur offensif pour faire oublier les blessures de Depay et Reine-Adelaïde.

Mais à écouter Jean-Michel Aulas donc, tout n’est pas si facile. Selon nos informations, l’OL a bien formulé une première offre à Villarreal pour son attaquant camerounais âgé de 27 ans. Elle s’élève à 12 M€ et elle a été immédiatement repoussée par les dirigeants espagnols. Comme nous vous le relations ce matin, Villarreal veut récupérer au minimum sa mise de départ, à savoir 20 M€, payé en 2018 à Angers. Il espère même récolter 25 M€.

L’écart est donc conséquent entre la première offre lyonnaise et les attentes de Villarreal. En Espagne, Toko Ekambi a confirmé ses bonnes statistiques avec 10 buts en Liga la saison passée et déjà 6 pour cet exercice. Pour le club espagnol, il n’y a pas de raison de le céder à un prix inférieur à celui déboursé il y a deux ans. Et ce même si le joueur penche clairement pour un départ. L’OL a donc réussi à convaincre Toko Ekambi mais semble encore loin d’y parvenir avec Villarreal. Le bras de fer est lancé.