À quelques heures du match entre l’OL et Angers (qui est à suivre en live commenté sur notre site), Jeff Reine-Adélaïde a changé de camp. Le nouveau Lyonnais ne sera pas sur le terrain ce soir suite à un accord entre son nouveau et son ancien club mais il tenait sa conférence de presse de présentation. Le joueur de 21 ans est apparu tout souriant, heureux d’être présent aux côtés de Juninho (directeur sportif), Jean-Michel Aulas (président) et Florian Maurice (directeur de la cellule de recrutement), et plutôt lucide.

« Aujourd’hui, je suis très heureux de signer à l’OL. C’est un privilège pour moi car c’est un club historique. Il y a beaucoup de joueurs qui ont fait une très belle carrière ici. L’aspect sportif aussi est important, c’est un beau projet pour moi. Pendant l’Euro Espoirs, j’étais focalisé sur ce que je devais faire sur le terrain avec la sélection, faire la meilleure compétition possible. J’ai posé des questions après à quelques joueurs pour savoir comment ça se passait dans le club », a d’abord raconté le joueur, avant d’expliquer son choix.

La polyvalence comme argument

« Il y a beaucoup de choses qui ont fait pencher la balance. D’abord, mon frère qui m’a expliqué l’aspect historique. Il y a des installations incroyables. Oui, c’est un coach tout frais. Il peut beaucoup m’aider. Il y a la Ligue des Champions aussi qui est une compétition importante. » À Lyon, le jeune milieu de terrain va effectivement découvrir les joies de la coupe d’Europe. S’il ne part peut-être pas comme un titulaire en ce début de saison, il sait que sa polyvalence va jouer en sa faveur car il est exactement le type de joueur que recherchait l’OL.

À Arsenal ou à Angers, Jeff Reine-Adélaïde a évolué en tant qu’ailier et au milieu de terrain au poste de numéro 8. « Aujourd’hui, j’ai une préférence pour le milieu de terrain. Je préfère ce poste mais après, je suis à disposition du coach s’il veut me faire jouer sur un côté. » Attendu au tournant, l’ancien Angevin sait que son prix (25 M€ + 2,5 M€ de bonus) est élevé mais lui n’y fait pas attention. « C’est de l’extrasportif. Ce n’est vraiment pas pour moi. Je veux enfiler mes crampons, jouer avec mes partenaires, c’est ce qui me rend heureux. » Encore une semaine à attendre et ça sera à lui de jouer.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10