Depuis hier soir, Karl Toko Ekambi (27 ans) est officiellement de retour en Ligue 1. Un an et demi après avoir quitté Angers, l’attaquant camerounais a été prêté à l’Olympique Lyonnais par Villarreal (prêt payant de 4 M€ + une option d’achat d’un montant de 11,5 M€ + 4 M€ de bonus + 15 % sur la plus-value d’un éventuel futur transfert (50% si le transfert a lieu avant le 15/09/20)). Obligé de renforcer son secteur offensif suite aux blessures de Memphis Depay et de Jeff Reine-Adélaïde, l’OL tient donc son premier renfort. Un soulagement quand on sait que le mercato d’hiver n’offre pas beaucoup d’opportunités.

Mais pour certains, le choix Toko Ekambi suscite encore quelques interrogations. Outre l’aspect financier, le profil du Camerounais correspondra-t-il vraiment aux besoins lyonnais ? Présent à la conférence de presse de présentation du joueur, Juninho a expliqué pourquoi les Gones ont validé cette option. « Après la blessure de Memphis et de Jeff, on a commencé à discuter ensemble pour trouver une solution pour la deuxième partie de saison, même si Martin (Terrier), Bertrand (Traoré), Maxwell (Cornet) et maintenant Rayan (Cherki) nous permettent d’avoir plus d’espoir. Mais quand Rudi est arrivé, il a mis l’équipe en 4-4-2 avec Moussa et Memphis devant, et ça a bien marché. Même si les derniers matches on a joué en 4-3-3 ou en 4-2-3-1, l’équipe a été vraiment performante. Toko nous permet de continuer à jouer ça si l’entraîneur le décide. C’est un joueur capable de jouer vers l’avant, tout seul ou aux côtés de Moussa. Mais le plus important, quand on va chercher un joueur, c’est son envie. Ce qui nous a vraiment marqué, c’est qu’il a montré l’envie de venir jouer chez nous », a-t-il expliqué.

Un attaquant polyvalent

Quelques instants plus tard, le chef de la cellule de recrutement du club rhodanien, Florian Maurice, a confirmé ces dires en ajoutant que le profil « d’ancien pensionnaire francophone de Ligue 1 » avait aussi joué fortement en faveur de l’ex-Angevin. « L’idée première était de chercher un joueur capable de s’intégrer rapidement, sans problème de langue et qui a déjà joué en L1 ou en L2. On a une équipe assez jeune. Karl arrive avec de l’expérience. Il connaît la L1. On ajoute un joueur avec des caractéristiques différentes. Il est capable de jouer en profondeur, capable de la mettre au fond aussi. Le choix s’est porté sur Karl. on est satisfait qu’il soit présent. »

Un choix idéal sur le plan technique et tactique validé à 100% en interne. « Quand on fait une proposition de quatre ans et demi à un joueur de 27 ans, ça démontre qu’on veut le joueur. On a besoin d’un attaquant comme lui, par rapport à tout ce qu’il s’est passé. Flo le connaissait déjà. Après en avoir parlé avec Rudi (Garcia), tout a été confirmé. On continue de préparer la saison prochaine. On peut aussi penser qu’il y aura des changements à la fin de la saison parce qu’on a des jeunes joueurs avec des valeurs intéressantes », a conclu Juninho.