Vincent Labrune l’a expliqué il y a quelques jours sur les ondes de RMC, l’Olympique de Marseille se concentre sur le marché français pour mener son recrutement estival. Les pistes N’Golo Kanté (Caen), Bryan Dabo (Montpellier), Jean-Luc Dompé (Valenciennes) et Georges-Kevin N’Koudou (Nantes) sont là pour en témoigner. Le président de l’AS Nancy Lorraine Jacques Rousselot vient d’ailleurs, sur le site officiel du club, de nommer une nouvelle cible répondant à ce critère : Rémi Walter (20 ans), milieu défensif international Espoirs tricolore (3 sélections). Pour autant, l’homme fort du club nancéien n’entend pas vendre son poulain.

« On ne laissera pas partir tout le monde. Nous souhaitons vendre un jeune avant le 30 juin puis un second cet été. Mais, il n’est pas question de se démunir ! », a-t-il confié. Mais pourra-t-il le conserver face à l’intérêt marseillais ? Rien n’est moins sûr, d’autant qu’il y a quelques jours, dans les colonnes de L’Est Républicain, ce dernier se disait désireux d’aller voir plus haut. « Je ne passerai pas ma vie en Ligue 2 », expliquait-il. S’ils observent surtout en France, les Phocéens ne s’interdisent pas de scruter ailleurs. Des émissaires marseillais se trouvent actuellement au Chili, où se dispute la Copa América.

Une piste péruvienne bien compliquée...

Selon les informations du quotidien péruvien Libero, ces représentants olympiens y discuteraient sérieusement avec l’entourage du milieu offensif de l’Universitario Christopher Gonzales (22 ans). L’international péruvien (4 sélections, 1 but), valeur sûre de Primera Division (12 réalisations en 78 apparitions depuis ses débuts en 2012), ne dispute pas le tournoi sud-américain, mais son agent se trouve au Chili pour négocier avec Colo Colo, qui est également intéressé par le profil du natif de Lima, par ailleurs pisté par le FC Bruges et le RSC Anderlecht. La formation chilienne semble même avoir la main dans ce dossier.

Un contrat de 3 ans l’attendrait là-bas. Les deux formations négocient déjà le montant du transfert, certains détails faisant pour l’instant traîner l’affaire. Selon le quotidien péruvien Depor, Universitario demandait au moins 445 000€ pour 50% des droits du joueur. Colo Colo négocierait pour récupérer 70%, les discussions sont en cours. L’OM, sans doute sur les conseils de Marcelo Bielsa, fin connaisseur du marché sud-américain, serait en embuscade en cas d’échec. Libero explique que les Ciel-et-Blanc ont même formulé une proposition concrète. Affaire à suivre.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10