Véritable révélation de la saison 2017-2018 du côté du Borussia Mönchengladbach, Michaël Cuisance avait tapé dans l’œil de plusieurs écuries. Malgré une saison 2018-2019 un peu moins intéressante, le Bayern Munich n’avait pas hésité à sortir environ 12 millions d’euros pour recruter le milieu de terrain français l’été dernier. Le club bavarois pensait principalement à l’avenir avec ce transfert, le natif de Strasbourg n’ayant aujourd’hui que 20 ans. Mais six mois plus tard, le principal concerné n’a pas vraiment eu l’occasion de se montrer. L’international U20 français (7 sélections) n’a en effet joué que 30 minutes depuis le début de la saison avec l’équipe première du Bayern Munich, en deux apparitions.

Face à Nuremberg la semaine dernière en amical (2-5), Hansi Flick lui avait cependant donné un peu de temps de jeu avec une période entière. Un match durant lequel il n’avait pas su marquer de points, lui qui a notamment manqué un penalty. « Je dois féliciter Cuisance. Michaël est très bien physiquement en ce moment. Nous savons tous que c’est un bon joueur de football. C’est important pour lui de rejouer rapidement. Contre Nuremberg, ça ne s’est pas bien passé. Mais il peut bien jouer au football, bien combiner. Pour le moment, nous sommes satisfaits des progrès qu’il a réalisés », avait d’ailleurs lâché le technicien allemand quelques jours plus tard.

Plusieurs clubs de Ligue 1 sur le coup

En manque de temps de jeu, le joueur sous contrat jusqu’en 2024 avec le Bayern Munich pourrait donc être attiré par un autre challenge. Et celui-ci ne manquerait pas de courtisans, notamment en France. D’après les informations de RMC Sport, l’Olympique de Marseille aurait pris quelques renseignements concernant le natif de Strasbourg. D’autres formations de Ligue 1, à savoir le Toulouse FC, le Stade de Reims et le FC Metz seraient allées plus loin en faisant part de leur intérêt. Mais ce n’est pas tout.

À l’étranger, et en Espagne notamment, deux formations suivraient également Michaël Cuisance : Valladolid et la Real Sociedad. Feyenoord, club des Pays-Bas, aurait aussi un œil sur le joueur de 20 ans, et les trois derniers clubs cités se seraient même positionnés. En difficulté au Bayern Munich, l’ancien élément du Borussia Mönchengladbach semble donc avoir plusieurs courtisans cet hiver. Reste désormais à savoir si celui-ci est intéressé, et également si les champions d’Allemagne sont d’accord pour le laisser partir, en prêt ou avec un transfert sec.