L’histoire d’amour entre Naples et Kalidou Koulibaly s’achèvera bientôt. A la fin de la saison en cours pour être précis. Recruté à Genk en 2014 conbtre un chèque de 10 M€, le défenseur sénégalais est devenu une référence défensive en Serie A, à l’image d’un Virgil van Dijk en Premier League. A tel point que les sommes d’un éventuel transfert se sont envolées l’été dernier. Le Napoli réclamait ainsi plus de 100 M€ pour lâcher son international, courtisé par Manchester United, Manchester City, le Real Madrid ou encore... le Paris Saint-Germain.

Le PSG s’était même mis d’accord financièrement avec le joueur mais celui-ci n’avait finalement pas souhaité rejoindre le club de la capitale. Depuis, beaucoup de choses se sont passées du côté de Naples, avec la fameuse mutinerie, au cours de laquelle Kalidou Koulibaly a joué un grand rôle. Clairement, la donne a changé. Le joueur âgé de 28 ans a déjà fait part de son désir de quitter le club à son président, Aurelio de Laurentiis. Ce dernier a accepté le fait de vendre son roc défensif l’été prochain pour une somme comprise entre 70 et 75 M€.

Manchester City, West Ham et le PSG sont venus aux nouvelles

Le tarif est donc plus accessible pour les clubs européens. Selon nos informations, Manchester City et West Ham sont déjà venus aux renseignements auprès de l’entourage du joueur. Comme révélé par parisfans, et confirmé par nos informations, le PSG est également de nouveau intéressé. Le temps n’est cependant pas encore à l’offre, loin de là. Mais le club de la capitale a bien noué contact afin de rediscuter de la possibilité d’un transfert.

Quelle sera désormais la position de Kalidou Koulibaly ? Il avait été capable de dire non à Paris malgré la promesse d’un salaire annuel de 15 M€ net. Mais à l’époque, le Real Madrid était un concurrent redoutable. Le PSG semble prêt à l’envisager comme le successeur de Thiago Silva et devra convaincre le joueur de son projet sportif. Voilà en tout cas un gros dossier à gérer pour Leonardo.