L’amour aura duré deux ans entre Antero Henrique et le Paris SG. Arrivé en juin 2017, précédé d’une réputation flatteuse après ses états de services au FC Porto, son club précédent, le directeur sportif portugais, menacé depuis plusieurs mois, cède sa place. L’information est officielle depuis ce jeudi. Après avoir salué ses collaborateurs, il a vidé son bureau, signé sa lettre de départ (résiliation à l’amiable) et quitté le siège du club de la capitale.

« Le Paris Saint-Germain et Antero Henrique ont décidé d’un commun accord de mettre fin à leur collaboration. Le dirigeant portugais occupait le poste de Directeur sportif depuis le 2 juin 2017. Ces deux dernières années, Antero Henrique aura contribué à la dynamique de résultats de l’équipe professionnelle du Paris Saint-Germain, qui a ajouté à son palmarès national 2 nouveaux titres de champion de France (2018, 2019), 1 Coupe de France (2018), 1 Coupe de la Ligue (2018) et 2 Trophées des champions (2017, 2018). Le Club remercie Antero Henrique pour son professionnalisme et son engagement au cours de ces deux dernières années et lui souhaite le meilleur dans ses futurs projets », peut-on lire sur le communiqué officiel.

Leonardo déjà très attendu

Sa relation fraîche avec Thomas Tuchel cette saison et ses loupés sur le marché des transferts (Leandro Paredes, l’absence de recrutement de n° 6, un dégraissage pas assez efficace) lui auront notamment coûté sa place. Sa gestion du cas Adrien Rabiot (le milieu de terrain, en fin de contrat en juin, n’a pas joué lors de la deuxième partie de saison), mais aussi des jeunes et des entraîneurs au centre de formation sont d’autres éléments à mettre à son passif.

Avant de faire place nette à Leonardo, annoncé comme son successeur au poste et dont le retour suscite un enthousiasme certain auprès des supporters parisiens, le Lusitanien aura tout de même validé quelques opérations, avec les départs de Timothy Weah vers Lille (à valider) et Moussa Diaby au Bayer Leverkusen (officialisé ce vendredi), pour dégager les liquidités dont le PSG avait besoin avant la fin du mois pour respecter ses engagements envers l’UEFA dans le cadre du fair-play financier.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10