Formé au Paris Saint-Germain, Fodé Ballo-Touré n’a jamais vraiment eu sa chance avec le club de la capitale. Intéressé par le joueur, Lille n’a pas hésité longtemps et l’a fait signer librement à l’été 2017. Choisi par Marcelo Bielsa à l’époque, le natif de Conflans-Sainte-Honorine a déçu dans un premier temps. Jamais dans le bon tempo, léger défensivement et surtout en manque de confiance, il a parfaitement représenté la faillite lilloise lors de l’exercice 2017-2018.

Depuis, le tableau est bien plus encourageant. Profitant d’une construction plus cohérente de l’effectif des Dogues, il s’est installé définitivement sur le flanc gauche dans une position de pur latéral. Dès lors, ses prestations sont devenues plus solides et la régularité du jeune Français lui a permis de découvrir la sélection espoir. D’autres formations sont alors venues aux nouvelles (Mayence, Wolfsbourg ou encore Marseille). Finalement, c’est bien l’AS Monaco qui a fait l’approche la plus sérieuse.

Fodé Ballo-Touré sur le Rocher

Dans une situation sportive critique (19e à la mi-saison), l’AS Monaco s’est retrouvé dans l’obligation de recruter pour aborder au mieux la mission maintien. Le poste de latéral gauche a fait partie des priorités du club. Depuis le début de la saison, personne ne s’est vraiment imposé à sa poste. Antonio Barreca a été décevant, tandis que Nacer Chadli, Andrea Raggi et Benjamin Henrichs ont dépanné. Après avoir coché le nom de Dalbert (Internazionale), le club asémiste a finalement privilégié la piste menant à Fodé Ballo-Touré.

Dans un communiqué, le club monégasque a annoncé la nouvelle : « L’AS Monaco est heureux d’annoncer la signature de Fodé Ballo-Touré en provenance de Lille. Le défenseur s’engage jusqu’en juin 2023. » Vadim Vasilyev s’est félicité de l’arrivée du joueur de 22 ans, qui a signé un contrat de quatre ans et demi. « Bienvenue à Fodé Ballo-Touré à l’AS Monaco. C’est un jeune joueur talentueux qui a fait, comme son équipe, une bonne première partie de saison et va encore progresser. Son arrivée, avec celle de Naldo, doivent permettre de densifier la concurrence et ainsi renforcer l’effectif. »