Face aux blessures au genou de Memphis Depay et de Jeff Reine-Adélaïde, l’Olympique Lyonnais avait clairement annoncé son intention de renforcer son secteur offensif. Un besoin dicté notamment par le fait que les Gones soient encore en lice dans les deux coupes nationales, qualifiés pour les huitièmes de finale de Ligue des Champions et désireux de retrouver un classement plus conforme à leur standing en Ligue 1. Des paroles qui ont été suivies d’actes avec l’arrivée du Camerounais Karl Toko Ekambi (Villarreal).

Cependant, malgré l’émergence de certains talents made in OL, le club de Jean-Michel Aulas avait fait savoir qu’il ne comptait pas s’arrêter là. Très vite, les regards se sont alors tournés vers la révélation de cette saison 2019/2020 de Ligue 2, le Havrais Tino Kadewere. À 24 ans, l’attaquant zimbabwéen réalise le meilleur exercice de sa carrière. Avec 18 buts inscrits en 20 matches de championnat, le natif d’Harare (meilleur buteur actuel de L2) a suscité l’intérêt de nombreux clubs anglais (Newcastle, Tottenham, Norwich et Aston Villa). Mais c’est bien l’OL qui a su se placer idéalement.

Kadewere recruté puis prêté

Après avoir conclu un accord avec le joueur (lié au Havre jusqu’en 2022), les Gones sont revenus à la charge avec une offre d’environ 14 M€. Cependant, l’option Kadewere s’est finalement révélée être une solution pour le moyen terme. En clair, l’OL veut bien recruter Kadewere, mais l’idée est de le laisser au HAC sous forme de prêt jusqu’à la fin de la saison. « Pour Kadewere, on peut le faire venir puis le prêter dans la foulée, pour éviter de gêner les jeunes qui émergent cette année », confirmait JMA au sortir de la demi-finale victorieuse de Coupe de la Ligue face au LOSC.

Un dossier bien ficelé qui a été officiellement concrétisé par les septuples champions de France. « Le Havre Athletic Club confirme avoir trouvé un accord avec l’Olympique Lyonnais pour un transfert de Tino Kadewere. Toutefois l’actuel meilleur buteur de Domino’s Ligue 2 restera au HAC sous forme de prêt jusqu’à la fin de la saison ». Une solution qui satisfait donc toutes les parties et qui ne perturbera pas l’ascension d’un certain Rayan Cherki.