Valentin Rongier (24 ans) s’est accroché et il a été récompensé. Après plusieurs semaines de négociations entre l’Olympique de Marseille et le FC Nantes, les deux formations ont enfin réussi à s’entendre sur le transfert du milieu de terrain. Il faut dire que le scénario ne demeurait pas forcément favorable à l’OM il y a encore quelques jours. Désireux d’attirer le capitaine nantais dans leur filet, les dirigeants olympiens ont formulé une offre d’environ 13 millions d’euros pour boucler le transfert de l’intéressé.

Problème, la proposition de la direction marseillaise n’avait absolument pas plu au président du FC Nantes Waldemar Kita. En parallèle, Valentin Rongier avait exprimé son désir de ne pas porter le maillot des Canaris face à Montpellier. Le torchon commençait donc sérieusement à brûler entre les deux parties. Et alors que l’affaire n’a pas été bouclée dans le temps imparti avant ce lundi 23h59, date de clôture du mercato, après moult rebondissements, Marseille a tout de même réussi à boucler l’opération.

Le président de l’OM Jacques-Henri Eyraud a finalement décidé de formuler une ultime offre à la hausse pour rafler la mise. Et celle-ci a visiblement convaincu le FC Nantes. « L’Olympique de Marseille est parvenu à un accord avec le FC Nantes pour le milieu de terrain français, Valentin Rongier, qui a signé ce jour un contrat de 5 ans.
Après avoir passé sa visite médicale avec succès ce lundi, Valentin Rongier, troisième recrue de l’effectif professionnel du mercato estival 2019-20, arrive en tant que joker
 », peut-on lire sur le communiqué olympien. Valentin Rongier, qui débarque en qualité de joker comme l’autorisent les statuts et les règlements de la Ligue de Football Professionnel, devient ainsi la troisième recrue estivale phocéenne après Dario Benedetto et Alvaro Gonzalez.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10