Cet été, le dossier Neymar a tenu toute la France, mais aussi une partie de l’Espagne et de la Catalogne, en haleine. Pour faire simple, le Brésilien voulait quitter le Paris SG, une partie du FC Barcelone voulait le récupérer et le club de la capitale n’était pas contre le vendre, mais sans perdre la face et en récupérant donc une somme conséquente de l’argent investi voici maintenant deux années (222 M€). Très vite, les négociations ont tourné autour d’un montage impliquant du cash et des joueurs du FC Barcelone.

Parmi ces derniers, Ousmane Dembélé, le Français. En effet, Thomas Tuchel n’a jamais vraiment rompu le lien avec le champion du Monde 2018 et continuait, depuis qu’ils se sont connus au Borussia Dortmund, à maintenir le contact. Dès lors que les tractations entre les deux formations ont commencé, le coach allemand a naturellement demandé à ses dirigeants d’essayer de récupérer l’ancien Rennais pour prendre la place de Neymar dont il avait déjà hérité chez les Blaugranas.

Son agent renvoie Zahavi dans les cordes

Toutefois, le PSG s’est toujours heurté au refus du Français. Première raison, il est dans le club de ses rêves et il ne veut clairement pas abandonner la partie en si bon chemin. Et lorsqu’on lui explique que si Neymar retrouve le Barça il risque de perdre sa place, sa réponse est trouvée. « Peu importe qui vient, la concurrence ne me fait pas peur et je vais me battre pour m’imposer ici », dit-il selon le journal L’Équipe daté de ce jeudi.

En coulisses, certains dirigeants du FCB lui témoignent de sa confiance quand d’autres tentent par tous les moyens de le transférer à Paris. Dembélé rêve du Ballon d’Or et il ne s’imagine visiblement pas le remporter en retrouvant la Ligue 1 avec le Paris SG. Son agent, Moussa Sissoko, se permet même le luxe de répondre par la négative à Pini Zahavi qui cherche des liquidités pour le FC Barcelone. Dembélé n’aura pas bougé d’un iota donc et devra maintenant se mettre le vestiaire et les supporters dans la poche.