Déjà qualifiée mais pas encore certaine de terminer première du groupe D, la Juventus peut définitivement valider sa place de leader à l’occasion de la réception de l’Atlético de Madrid ce soir (match à suivre en live commenté sur notre site à partir de 21h). Au match aller, les deux formations s’étaient quittées sur un match nul spectaculaire 2-2 après que la Vieille Dame a mené de deux buts. Un nul ne suffira pas ce soir pour assurer la première place aux Italiens, alors que les Colchoneros peuvent assurer leur qualification en cas de succès à l’Allianz Stadium.

Les Bianconeri doivent faire face à quelques absences. Il y a la blessure de longue date de Chiellini et les plus récentes de Douglas Costa, Alex Sandro et Adrien Rabiot. Ainsi, Maurizio Sarri devrait opter pour un traditionnel 4-3-3 avec le Polonais Szczesny dans les buts. Sur les côtés de la défense, on aura le Colombien Cuadrado qui sera donc un cran plus bas que d’habitude, et De Sciglio. Bonucci et De Ligt feront la paire en défense centrale. Le milieu sera probablement constitué de Khedira, Pjanic et Matuidi, laissant Ramsey sur le banc.

Des absents des deux côtés

Enfin devant, Dybala devrait débuter sur le banc, tout comme Bernardeschi. L’Uruguayen Bentancur évoluera en soutien du duo Ronaldo-Higuain. Le Portugais est apte à jouer après une petite blessure contractée durant la trêve internationale. En face, l’Atlético de Madrid se présentera dans son traditionnel 4-4-2. Diego Simeone est lui aussi confronté à quelques absences de marque comme sa défense centrale titulaire au match aller, Savic-Gimenez. Oblak sera donc protégé par une ligne de quatre constituée de Trippier, Felipe, Hermoso et Lodi.

Koke et Saul pourraient prendre le rôle de meneur excentré sur les côtés avec dans l’axe Thomas Partey et Hector Herrera. Victime de cette organisation, Thomas Lemar va débuter sur le banc de touche, au même titre que João Felix. En effet devant, Morata apparaît comme l’indéboulonnable, d’autant que Diego Costa ne sera pas présent ce soir. Pour associer l’Espagnol, le choix de Simeone se porte vraisemblablement sur Vitolo plutôt que sur Angel Correa.